Comportements en images - PAGES 2



7. L'étirement

Il intervient après une phase de sommeil longue ou profonde, j'ai remarqué quatre types de postures. Celle ci-dessous, additionné généralement d'un bâillement, une seconde consistant en un étirement en arrière, à l'opposé de celui de cette image,fin un autre à la façon d'un chat, les quatre pattes tendues vert le haut, le dos arrondit et enfin un étirement regroupé, le lapin restant assis et se contractant vers le haut et l'arrière. Le but étant d'étirer, muscles et tentons en vue de la reprise d'une activité physique, c'est aussi très agréable !




8. La position debout

 

Un lapin se métra debout pour mieux observer son environnement. Ce comportement à plusieurs causes :
-    La curiosité visuel, olfactive ou auditive, plus fréquent chez les jeunes lapins, très curieux de leur environnement.
-    Une vérification, exemple pour voir si le fauteuil est dégagé pour y monter.
-    L'inquiétude, pour mieux identifier un éventuel danger.
-    La gourmandise, si de la nourriture est hors de porté ou en auteur.



9. La position couché

Le lapin est une proie, même domestiqué, cet instinct demeure et perdure. Etre couché représente donc un gros risque, les quelques secondes qu’il faut pour ce relever et fuir peuvent faire la différence entre la vie et l’estomac d’un prédateur. En découle plusieurs type de positions couchées, elles dépendent du niveau de confiance du lapin vis-à-vis de son environnement ou de la phase de sommeil dans laquelle il se trouve. Je les classerais en 7 degrés allants de 1 du moins confiant à 7 pour un état de totale détente. A remarquer que le lapin peu dormir les yeux ouvert, il prend alors une expression "étrange" la pupille dilaté, très visible avec les yeux bleu et qui pas souvent inaperçu avec les yeux sombres.

1/7 - En "sphinx" : Cette posture démontre d'un faible niveau de confiance. Le lapin peut ce relever est fuir très rapidement. C'est aussi la position pour un repos de courte duré entre deux explorations ou jeux.

2/7 - En "poule" : Cette une posture regrouper ou aucune pattes n'est visibles, elle ce trouve a un niveau de confiance bas. Le lapin peut ce relever est fuir asses rapidement. Cette position est souvent adopter quand le lapin est sur un support ( canapé, carton...) en hauteur.

3/7 - Phase intermédiaire : Cette posture intermédiaire et souvent utilisé, comme les deux suivantes, pour un repos court de quelque secondes à quelque minutes généralement entre deux phases d'activité.


4/7 - Postérieurs sur le coté : Cette position est très courante, pour un repos intermédiaire de duré moyenne. Ici mon lapinou à les yeux mi-clos et est entrain de s'endormir pour de bon.

5/7 - Postérieur en arrières : Posture "cool" qui conduit parfois à la position suivante...

(ci-contre à droite). Un sol légèrement glissant aider à positionner les postérieurs en total extension.

6/7 - Postérieurs totalement en extension : Position un peut "étrange", que tout les lapins n'adopte pas. Il faut quand même une certain souplesse, lol. Elle dénote d'une grande confiance, il en effet très difficile de ce relevé rapidement ici...


7/7 - Sur le flanc : En ce jetant sur le flanc et en fermant les yeux, un lapin montre sont bien être et sa confiance lors d'un vrais sommeil avec rêve ! Sa  respiration devient lente et profonde.

A remarquer qu'un lapin ce jettera en majorité sur un sol de type : tapis, copeaux, terre, lit ou contre un meuble ou un mur. Il peu aussi le faire contre une personne. En opposé c'est très rare à découvert ou dans un espace "vide".

7/7 - Sur le dos : Cette positon de totale vulnérabilité, démontre une extrême confiance, car en plus de la position le lapin plonge souvent dans une "léthargie" ou "transe" voir un sommeil très profond ! Cette position et plus fréquente chez de jeune lapin car il peut compter sur la surveillance des autres pour le prévenir d'un danger. Cela rappel aussi la position qu'ils adoptent pour la tété, moment de plaisir par excellence ! Ah, l'insouciance de la jeunesse...

7/7 - Sieste commune : Les lapereaux apprécient énormément les siestes communes, c'est un grand moment de confort et de réconfort. Même si il fait très chaud, ils se blottissent entre eux, avec ou même empilés les un sur les autres et sur maman en plus ! Plus l'espace est exigüe plus cela leur plaies et les rassures. Ici le brun du milieu est dans un profond sommeil sans rêve, respiration profonde et lente, yeux fermé, aucun mouvement ni réaction à son entourage, même au bruit, bonne nuit !



Sur le flanc : Autre exemple... Voici une séquence montrant comment un lapin ce "jette" sur le dos0 pour un pur moment de bonheur et de sommeil.

Rythme : Le lapin à ses rythme de sommeil et de veille, quand c'est l'heure de la sieste en moins 5 minutes tous le monde est couchés !

Le plus confortable même par grosse chaleur étant la pyramide de boule de poils ! Ou encor l'empilement sur maman...


10. Les vocalises

Contrairement à une idée reçus courante, le lapin n’est pas mué ! Loin de là ! Il peu vocaliser plusieurs types de son, fait de différentes façon.

De façon général ont dit qu'il glapi ou couine.

Lorsque votre lapin est très contant, souvent pendant des câlins (parfois très long avant d’obtenir un son de récompense… pour vos effort) il peu faire des "ouhi-ouhi", ou même des "hron", un peu comme un cochon ! Il peu aussi sifflet du nez et certain grince des dents, mais attention, le grincement de dents est aussi un signe de grande souffrant, le contexte est alors déterminant pour définir le sens.
Une lapine, inquiète qu’un autre lapin l’approche, ou vous tous aussi bien, va "couiner" d’autant plus fort que l’objet de sont objection s’approche d’elle, c’est très fréquent quand elle a des petits à protéger, ou quelle rejette un mâle entreprenant. Le son passe alors à un "gruion" plus grave.
Autre son, un vraie "gron" guttural et fort, très convainquant, signifie, « ne m’approche pas », ou « attention je ne suis pas d’humeur » ! Plus il est fort et grave, plus la menace est grande et son mécontentement passe à la colère ! Attention, c’est un avertissement à prendre au sérieux ! La prochaine étape et l’agression pur est simple ! Souvent par la morsure !
Enfin votre boule de poils peu crié, très fort par exemple si vous lui marché sur une patte, le coincé dans une porte, plus le cri est aiguë plus cela traduit une grande souffrance ou une grande peur voir de la panique !


Il arrive qu’un lapereau que vous prenez en main pour la première fois « cri » de panique ! C’est ce que fait cette petite puce,

(les filles, sont toujours plus bavardes lol). Quelques caresses et un bisou plus tard et elle c’est blottit dans ma main pour dormir !

Plus de peur que de mal, mais elle a de sacrés poumons !

Appel à l’aide ! Voici l’exemple de Bouchon (mon premier lapin), un jour je me lance dans le nettoyage de son box mais il reste près des rideaux. Je trouve étrange qu’il ne vienne pas me dire bonjours, mais il était un peu caractériel surtout quand je touchais à ses petites affaires, Lol. Mais ce que je n’ais pas vue, c’est que mon petit cake était belle est bien en difficulté ! Car après avoir fait du gruyère avec mon bas de rideau ce petit curieux n’a rien trouvé de mieux que de se coincer la tête dedans ! De loin je ne vois pas le « collet » qui heureusement ne l’étranglé pas mais le tenez juste captif. Ne me voyant pas venir à lui, il m’a littéralement appelé à l’aide ! Il a fait des "guions" plus aiguë que d’habitude et plus plaintifs aussi. Je suis tout de suite allé le voir et je l’ai libérer d’un coup de ciseau net et précis. Il à mérité un super gros câlin réconfortant après une tel épreuve et moi plein de léchouilles !
Quand à mes rideaux, j’ai moi-même ouvert tous les trous, même les plus petits, par la suite je les ais raccourci en les cousant à la main pour qu’il reste hors de porté de mon Bouchon. Faite attention à certain tissus, qui déchirés s’effiloches en fils fins et très solides, qui ne rompent pas ! Si un lapin s’y prend, en ce débâtant ce type de fils est capable de lui trancher la peau comme un fil à beurre !


11. Le jeu

Comme tous mammifères les lapins surtout dans leur jeunes âges jouent. Il y a différente façon de faire :


- Les bons de mouton, courses poursuites, sprint, virages rapides and Co, sont très utile pour développer l’agilité la vitesse et l’endurance, dans la nature la fonction est simple : échapper à un prédateur. Les lapereaux commence très vite ce type de jeu, dés qu’il maîtrise un tant soi peu leurs jeunes pattes ! Certain sont plus doué ou précoce que d'autres. Ils sont alors en quelque jour d’une rapidité incroyable et il faut de très bon réflexe pour les attraper !

Début d'un bon de mouton !

De brusques mouvements de tête, exprime aussi la joie, et l'exubérance de la jeunesse.

« Je m’éclate ! Hou, hou ! »

Réception d'un bon de mouton !

Bon retourné !

Joyeux galop...

Faire des zigzags, démarrages en trombe et  grands galop, font parti des jeux de bases...

Coup de tête !

Démarrage en trombe !

Beau cabré sauté !

Bon de mouton...

Réception joyeuse après un bon de mouton !

 

"Je vais à 300 à l'heure" !

Grand galop !

Pause étrange !


- Dans un environnement « humain » les lapins aiment à jouer avec des différences de niveaux, visiter des recoins, passer dans des tuyaux, sur des passerelles, ici il est question de développer une bonne coordination des mouvements, un bon équilibre mais aussi l’intelligence par la stimulation. Ainsi un lapin qui ne connais pas ces jeux, sera bien moins intéressant à l’âge adulte et ce contentera de peu. A l’inverse, un lapereau épanoui dans un environnement riche, sera plus malin et espiègle, bien plus intéressant et deviendra un vrai compagnon, plus qu’un simple animale de compagnie.


- A l’adolescence, les jeux deviens plus sérieux, il est question de hiérarchie, de dominance… Ici les lapins vont se « monter dessus » (voir chapitre : La dominance), ce qui donne souvent lieu a de furieuse course poursuite ! Car le « dominé » n’a pas toujours envi de l’être ! Et le « dominant » n’arrive pas toujours à ses fins !

Les lapins adores ce cacher ou monter sur des cartons, ou tout autre support ou meuble. Plus il y a de niveaux et de recoin, plus ils sont contant !

 

Vous pouvez jouer avec votre lapin à "attrape salade" en accrochant un bout de batavia à un perche et il doit l'attraper. Tous les lapin ni joues pas et certain avec plus ou moins de patience a vous de ne pas trop le frustrer !

"Jeu" de dominance. Dans leur jeune âges les lapereaux ce source t se grimpe dessus. Sous des abord "innocent" c'est en faite une façon de marquer sa dominance sur une frère ou soeur. Voir le chapitre "dominance" page 3.


A tout âge, les lapins, aimes sauter, ici As Tiyi, jour à saute "lapin" au dessus de sa soeur.

- Il existe dans le commerce une multitude de joué mais en fait très peu sont adaptés au lapin.  Pour qu'un jouet leur plaise, il faut qu'il puisse le prendre dans la bouche et le balader partout ou y récupérer des friandises ou des légumes.
 - Evitez les jeux trop gros, lourd, choisissez de préférences ceux en bois nature, sans colle, verni ni peinture, car le lapin les grignotera forcément.
 - N'hésitez pas à détourner des jeux destinés aux oiseaux par exemple au chat ou même au furet.
 - Vous pouvez également en fabriquez vous même. Un rouleau de papier toilette ou d’essuie-tout, avec ou non une friandise à l'intérieur, une boite de mouchoir vide, un simple carton, une cagette en bois du marché... Privilégier, toujours le moins d'impression sur ces supports, car les lapins les manges vraiment, et ne font pas que les déchiqueter comme les gerbilles.

Une simple cagette récupérée à la fin du marché, fait un super terrain de jeux et même un refuge pour la sieste.


 

- Concernant les cartons : Vous pouvez les laver, un cours instant sous la douche suffit à en enlever les poussières, laissez sécher complètement avant de le mettre à disposition de votre lapin. Vous pouvez en proposez tant en volume, intacte ou y faire des "près trou" que le lapin agrandira tous seul et/ou lui proposer à plat, par terre en une belle surface. Votre lapin adorera le gratter et "l'éplucher" ! Cela lui permet d'exprimer son comportement naturel de grattage.
Voici quelques exemples avec des jeux du commerces :

Ce type de jouet fonctionne bien, avec en plus l'avantage de pouvoir y glisser un bout de salade, ce qui donne un excellant exercice de réflexion.

Sur les trois photos à gauche, le jeux c'est "attrape salade" et vous met à contribution.

Ci-dessus et ci-dessous, voici la façon dont les lapins jouet avec ce type de jouet. Le but est de l'envoyé valdinguer !

- A l’âge adulte un lapin fera moins de bons et de cabrioles, sauf durant des « coups de folie » relativement cour. Mais il reste curieux et explorateur, aime toujours les objets insolites, ou anodin comme les chaussures, les recoins et autre différence de niveaux, coussins...


12. Les pipis

Tous ce qui rentre dois bien ressortir... En l'occurence les lapins boivent beaucoup surtout vie à vie de leur petite taille.

J'ai put aussi constater que plus l'aire est sec plus ils boivent, et moi de même ! Ce qui fait qu'hors grosses chaleurs, le période hivernal est propices à plus absorption d'eau au contraire des saisons intermédiaires, mais cela bien sûr si les normales saisonnières sont respectées... Il est donc essentiel que votre lapinou ait toujours une grande gamelle d'eau propre à disposition. A remarquer également qu'un lapin qui mange beaucoup de légume frais boira moins de liquide, ce qui est logique, les légumes étant essentiellement composé d'eau, mais cela ne vous dispenses en aucun cas de lui faire sa gamelle d'eau ! Changer l'eau et nettoyez la gamelle, tous les jours.

D'autre part une eau souillé, par une boulette d'excrément par exemple, pourra être source de gros problème intestinaux.

 

Au départ, un lapereau nouveau né fera très vite un "gros" pipi, réellement impressionnant en volume pour un si petit être !

La nature à bien fait les choses, et pour ne pas souiller le nid qui deviendrait très vite insalubre, c'est la stimulation de la langue chaude de maman lors de la toilette qui va signaler au bébé qu'il peu se soulager. Et pour ce faire, cette toilette est facilité par la position sur le dos des bébés, car elle est simultané avec la tété, lors de laquelle le lapereau est forcément à l'envers ! Maman va alors boire le pipi et nettoyer les minis crottes pour que, nid et lapereau, restent parfaitement propres.

 

Remarque: Lorsque l'on manipule un nouveau né, il n'est pas rare qu'il se soulage, lol. Entre le fait qu'il ce retient de longues heure durant et que vous le touchiez, le bébé crois que c'est le bon moment, et gare au jet ! Un bébé de quelque jours peu faire une projection continue à plus de 40 cm de haut et 60 à 70 cm de longueur !

 

Anecdote drôle et révélatrice !
A quelque jours, un lapereau qui a encor les yeux clos, est capable de sortir du nid et d'aller faire son gros pipi tous seul. Quand on ne peu plus ce retenir, il faut bien trouver une solution, lol. J'ai vu un jour un tout jeune bébé de Khaly, sortir du nid "bunker de 40 cm d'épaisseur de foin) pour aller se soulager. Malheur à lui, il l'a fait 10 cm avant a zone "pipi" choisit par sa maman ! Alors jeune et intransigeante, Khaly à grognée et l'a littéralement écrabouillé de ses antérieurs ! Bébé, encor aveugle et quasi sourd, tous déconfit, a fait demi tour et est retourné en sécurité dans son nid. Sauf qu'il n'avait fait qu'une goute et avait encor très envi !
Le voilà ressorti, tous circonspect ! Il s'avance avec grande prudence, s'arête au même endroit et hésite. Khaly lui lance un regard noir, qu'aveugle il ne peut pas voir, mais il a due "sentir le mécontentement de sa maman ! Il s'avance encor un et fait les 10 cm qu'il lui manqué. Il ce lance ! Et fait une mini goute... Ouf ! Khaly retourne à sa toilette et bébé ne se fait pas écrasé !
Alors avec un énorme et très visible soulagement, il vide sa vessie en toute quiétude ! Puis il retourne tous fier au nid.
A noter, que pour cette portée, il n'y a jamais eu un seul pipi en dehors de la zone" choisi par maman Khaly ! Heureusement avec le temps, elle c'est un peu assouplie !

Ah ! Je peux me soulager...

Cela fait du bien...

Position typique pour faire son petit pipi...